Planet'BU

Agrégation de flux RSS issus de blogs mis en place par des bibliothèques universitaires. Nous suivre sur twitter : @Planet_BU

July 25, 2014

Lorraine (Puériculture)

Musique, musicothérapie et développement de l’enfant

Musique, musicothérapie et développement de l'enfantPrésentation de l’éditeur

La musique, tant celle qu’on écoute que celle qu’on joue ou qu’on chante, possède des qualités créatives, structurales et émotionnelles qui facilitent la conscience de soi, le développement personnel, le contact, l’interaction, l’expression et la communication. Destiné aux parents ainsi qu’aux professionnels de l’éducation et de la santé, le présent ouvrage est divisé en deux parties. La première traite de l’éveil sonore et musical. L’auteur porte une attention toute spéciale à la place de la musique dans le développement global de l’enfant. Quant à la seconde partie, elle est consacrée à la musicothérapie, on y voit comment l’utilisation judicieuse et structurée de la musique ou d’activités musicales par un professionnel formé en musicothérapie peut restaurer, maintenir ou améliorer le bien-être physique et psychologique de l’enfant.

 

Au sommaire

  • LA MUSIQUE EN TANT QUE FORMATION
    • Qu’est-ce que la musique ?
    • Pourquoi faire appel à la musique chez l’enfant ?.La musique que l’on écoute
    • La musique que l’on joue
    • La musique que l’on chante
    • La créativité
    • La communication
    • La qualité de l’environnement sonore
    • Conseils aux parents
    • Les effets de la musique
    • La musique est animation, éducation et thérapie
  • LA MUSIQUE EN TANT QUE THERAPIE
    • Définition de la musicothérapie
    • Idées fausses sur la musicothérapie
    • Le travail du musicothérapeute
    • Le suivi en musicothérapie
    • Les méthodes en musicothérapie
    • Besoins particuliers
    • Conseils généraux aux parents
    • Les thérapies par les arts

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC,  WS 105 VAI

by lintz6 at July 25, 2014 09:00 AM

Lorraine (Développement Durable)

Gallica. Bibliothèque numérique

Gallica_bibliotheque numeriqueGallica propose un accès à plus d’un million d’ouvrages numérisés (fascicules de presse compris), à des images et à de nombreuses heures de ressources sonores.
Elle concerne de nombreuses disciplines telles l’histoire, la littérature, les sciences, la philosophie, le droit, l’économie ou les sciences politiques.

Si ces fonds privilégient la culture francophone , ils offrent aussi nombre de classiques étrangers en version originale ou en traduction. Cet ensemble de romans, d’essais, de revues, de textes célèbres et d’œuvres plus rares est ici réuni pour permettre à tout lecteur, du curieux au bibliophile, du lycéen à l’universitaire, d’approfondir la connaissance d’une époque dans ses aspects politiques, philosophiques, scientifiques ou littéraires.

 

Où trouver cette base de données ?

Gallica : en ligne

Gallica recherche par thème

by prati5 at July 25, 2014 06:32 AM

Lorraine (Sport)

Séminaire de clôture du programme de recherche TERDUGOLF

golfEn 2011, la région Centre finançait pour 3 ans le projet de recherche TERDUGOLF (Territoire durable du golf). Il a impliqué une vingtaine de chercheurs en sciences sociales et en sciences du vivant des universités d’Orléans et de Tours, de l’IRD (Orléans) et de l’ENSNP (Blois) ainsi que la Direction régionale de la jeunesse et des sports, le groupe Formule Golf, la ligue du centre de golf et l‘agence de l’eau Loire-Bretagne. Projet pionnier au plan national, il a abordé la question des relations entre golf et développement durable en croisant les volets « économie », « social » et « environnement » du développement durable par une double approche fondamentale et appliquée.

 

 

 

En savoir plus :

Date : mardi 9 septembre 2014 de 9h à 17h

Lieu : École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage (ENSNP) – 9, Rue de la Chocolaterie. 41000 Blois

Programme

Entrée gratuite – Inscription obligatoire avant le 25 juillet 2014

by prati5 at July 25, 2014 06:24 AM

July 24, 2014

Lorraine (KinErgo)

Savoir-faire en radiologie ostéo-articulaire

Savoir faire en radiologie ostéo-articulairePrésentation de l’éditeur

Cet ouvrage est le seizième numéro (2014) de la collection SAVOIR FAIRE en radiologie ostéo-articulaire.Le principe du Savoir-Faire en radiologie ostéo-articulaire est d’apporter une connaissance qui soit directement et rapidement utilisable dans la pratique radiologique quotidienne. Les affections rares sont volontiers laissées de côté pour traiter la pathologie fréquente dont tous les aspects et tous les modes de présentations ne sont pas toujours connus. Les sujets traités sont dans le champ de la rhumatologie, de l’orthopédie et de la technique radiologique. L’information essaie de couvrir l’ensemble des données utiles, de l’anatomopathologie à la clinique, à l’imagerie bien sûr et finalement à la thérapeutique.

Des collègues amis rhumatologues et chirurgiens orthopédistes participent largement à ces enseignements. [...]

Ce seizième numéro est consacré aux affections rhumatologiques et traumatologiques du poignet et de la main. La pathologie du poignet et de la main est extrêmement variée et les différentes modalités d’Imagerie utiles et complémentaires. Ces différents aspects sont traités en privilégiant les démarches diagnostiques et les conduites à tenir.

Comme chaque numéro, ce volume comprend aussi une partie sur les dernières avancées techniques en radiographie, scanner et IRM ostéo-articulaires.

 

Voir le sommaire en PDF, grâce au site Unithèque

 

Savoir-faire en radiologie ostéo-articulaire / Jean-Denis Laredo, Marc Wybier, Valérie Bousson, Caroline Parlier, Editions Sauramps médical, (2014).

Où trouver ce livre ?

Bibliothèque Santé – Médecine – Salles de lecture – Livre – WE 141 SAV

by caubert1 at July 24, 2014 09:00 AM

Lille 3

La bibliothèque numérique NordNum fait peau neuve …

et crée l’évènement avec une anamorphose.

La migration de la bibliothèque numérique NordNum de l’Université Lille 3 sur une nouvelle plateforme en juillet 2014 a été l’occasion de la création d’une identité graphique pour le nouveau site. Le fond de la page d’accueil de NordNum est désormais illustrée d’une photo en anamorphose avec le nouveau logotype.

Bref historique de la bibliothèque numérique NordNum

NordNum est une bibliothèque numérique de l’Université Lille 3 consacrée à l’histoire de la région Nord-Pas-de-Calais mais aussi à celle de régions voisines quand les circonstances s’y prêtent (en Belgique ou en Angleterre). Créée en 2001 et mise en ligne en 2003, cette bibliothèque numérique contient plus de 500 ouvrages disponibles en mode image1. NordNum est un projet du service commun de la documentation de l’université associant la bibliothèque universitaire centrale et la bibliothèque de l’Institut de recherches historiques du Septentrion IRHiS (UMR CNRS 8529). Ces deux bibliothèques conservent des documents liés à l’histoire régionale, datant du 19e et du début du 20e siècle. Leurs collections s’enrichissent régulièrement de dons de particuliers ou de sociétés savantes (par exemple le fonds de la Société industrielle du Nord) en lien avec la thématique de NordNum.

Le fonds de la Société industrielle du Nord déposé à Lille 3

Le fonds de la Société industrielle du Nord a été déposé à la bibliothèque Georges Lefebvre de Lille 3, bibliothèque de recherche du laboratoire IRHiS en deux temps. En 1981, elle reçoit quelques ouvrages ainsi que les revues de la société. En 2005, le reste des ouvrages toujours conservés par la société rejoignent également les rayonnages de la bibliothèque Georges Lefebvre. Les archives de la société sont déposées aux Archives du monde du travail, à Roubaix. Le fonds concerne l’histoire économique et industrielle de la région : livres et revues sur les industries charbonnières, le textile, le génie civil, le gaz, l’électricité, les routes, etc. Il compte environ 2400 titres et 120 périodiques.

Créée en 2001, NordNum est une des premières bibliothèques numériques mises en ligne par une université, les précurseurs ayant été le CNUM, Conservatoire numérique des Arts et Métiers2 et Medic@, bibliothèque numérique de la bibliothèque interuniversitaire de santé à Paris3. Constamment alimentée depuis 2005, revue en 2007, NordNum avait besoin d’une nouvelle interface, les standards de numérisation et de navigation qu’elle utilisait étant dépassés. La plate-forme de diffusion SDX, malgré sa robustesse, ne correspondait plus aux attentes. Des questions se sont posées : faut-il migrer le projet ou clairement l’abandonner en raison notamment des programmes de numérisation de masse menés par les grands acteurs de la numérisation depuis quelques années ? Plusieurs raisons ont amené à étudier le changement de plateforme et la migration des données

  • La fréquentation du site : 38 091 visites du site, pour 10 553 visiteurs différents en 2011, 46 867 visites pour 19 129 visiteurs différents en 2013 ;
  • Le faible taux de recouvrement avec les collections mises en ligne sur Gallica : moins de 15 % ;
  • La légitimité du projet qui tend à valoriser un patrimoine local présent dans les collections universitaires.

La nouvelle identité graphique de NordNum

En 2013, la migration de NordNum sur une plateforme plus récente a été décidée et confiée à Sandrine Berthier, chef de projet. Elle a été mise en œuvre en 2014. NordNum a été migré le 10 juillet 2014 sur la plateforme Mnesys de la société Naoned. Le site est encore en rodage. Nous reviendrons sur ses fonctionnalités dans un prochain billet. Parallèlement au changement d’outil, un renouvellement de l’identité graphique de la bibliothèque numérique NordNum paraissait nécessaire. Cette bibliothèque s’inscrivait dans l’ensemble SCD Lille 3 et n’avait pas d’identité graphique propre, jouant seulement sur les couleurs du logo du SCD, comme en témoigne cette capture d’écran de l’ancien site NordNum :

journée

Logo-Lille3-ecranL’opération de renouveau a été confiée au graphiste Olivier Classe, qui s’est occupé de la conception d’un logotype ainsi que de la nouvelle page d’accueil. NordNum a reçu une nouvelle identité graphique et a adopté les couleurs de Lille 3 : orange, noir et blanc.

Mais Olivier Classe a voulu aller un peu plus loin en proposant de faire une photo en anamorphose4 avec le nouveau logotype pour le fond de la page d’accueil du site NordNum.

Une anamorphose pour NordNum

Une anamorphose est une image déformée qui, regardée à la distance correcte et depuis un angle précis, reprend sa forme normale.

Quelques exemples d'anamorphoses

Ce projet créatif a été celui de toute une équipe, celle des collègues de la bibliothèque universitaire qui se sont portés volontaires pour vivre cette expérience, déplacer et replacer les documents pour donner forme à l’anamorphose. L’installation et le démontage de l’œuvre ont eu lieu les 19 et 20 juin 2014. L’idée était donc de reproduire le nouveau logotype de NordNum dans un espace de la bibliothèque. Les formes et les couleurs seraient créées en utilisant des livres et des objets qui se trouvent sur place. Il s’agissait de passer d’une forme en trois dimensions, à une image en deux dimensions. Cela nécessitait de déplacer un grand nombre de livres. Le jour J il y avait assez de volontaires pour que le projet puisse aboutir. Quelques jours avant, les étudiants responsables de LABibliothèque5, étaient partis en mission de repérage de livres oranges, verts et blancs, les couleurs demandées.

Àlex Todó Plasencia, un des étudiants responsables de LABibliothèque en 2014, raconte l’expérience.

Le jour J arrivé, nous nous sommes tous retrouvés dans le deuxième étage de la BU, dans le secteur dédié aux « Arts et Sports », l’endroit choisi pour la prise de vue. Première mission : réussir à trouver le plus de chariots possible, les remplir des livres sélectionnés et les amener à la zone de travail. Nous avions prévu à peu près 300 livres… Cela s’est avéré être tout à fait insuffisant par rapport à l’amplitude du projet ! Finalement, il a fallu amener, environ 800 livres pour pouvoir compléter toute l’anamorphose, sans compter tous les livres qui ont été déplacés à plusieurs reprises… Quel plaisir de mettre en désordre une bibliothèque, le sanctuaire de l’ordre par excellence ! Ceci dit, le projet terminé, il a fallu la collaboration d’un grand nombre de collègues pour faire revenir la bibliothèque à son état habituel. Un grand merci à tous !

journée
Alors, tout ce désordre, avec quel objectif ?

Le but était de placer tous ces livres de façon à représenter en anamorphose le logotype de NordNum.  La méthode était la suivante : pour pouvoir reproduire la forme souhaitée, nous avions en face de nous un écran où une image en direct du lieu était projetée. Grâce à un logiciel, le logotype de NordNum était superposé en transparence sur l’image. Notre travail consistait en placer les livres et objets tout en regardant l’écran. De cette façon, nous pouvions respecter la déformation de l’anamorphose tout en regardant le trompe-l’œil résultant. Ce système nous permettait de nous repérer dans un espace en trois dimensions pour construire une forme en deux dimensions. Quelques images du processus aideront à la compréhension.

La forme du logo superposée à la photo de la bibliothèque :
CR_00 copie

Ce que nous voyons sur l’écran… est en réalité cela :

Anamorphose NodNum - Lille 3 (2014)

La forme orange vue depuis l’angle de la prise de vue :

anamorphose-7

Ressemble à cela vue de près !

anamorphose-8Le travail est long et minutieux, mais petit à petit on acquiert de l’expérience et on avance plus vite. Une fois les premières formes orange du dessous du logo faites, il a fallu attaquer la grande forme blanche et, ce qui nous donnera même plus de travail, le fond vert foncé sur lequel la forme s’inscrit.

anamorphose-10bÇa commence à ressembler à quelque chose…
La partie la plus difficile a été de faire l’arrondi de la forme blanche, situé en hauteur, et son intérieur vert !

anamorphose-13

anamorphose-14Au début, on a voulu faire la forme blanche avec des livres, mais vu la difficulté de l’opération, finalement on a penché vers une option plus simple : une bâche tenue avec des pieds de l’éclairage photo. Pour compléter la forme, nous avons fait appel à l’imagination, et des blouses avec des cintres ont résolu le problème. Bon, pour tout dire, avec l’aide de pas mal d’adhésif et quelques objets en plus pour faire tenir la structure quelquefois un peu précaire…

anamorphose15

anamorphose16

anamorphose-17Après plus de 10 heures de travail… voici le résultat !

anamorphose-18Il était temps alors de faire les prises de vue, mission pour laquelle Olivier Classe avait fait appel au photographe Matthieu Démarré6, qui a aussi été un des collaborateurs les plus impliqués pendant tout le processus. L’utilisation de flashes très puissants aplatira les reliefs et donnera l’effet 2D recherché. Ci-dessous, l’image finale qui va être utilisée comme fond à la page d’accueil de NordNum. Le résultat est impressionnant, n’est-ce pas ?

anamorphose-19En résumé, une expérience agréable, un travail en équipe réussi et une façon intéressante et drôle de détourner les usages d’une bibliothèque pour un jour !

Pour en savoir plus

Notes du texte

  1. La numérisation a fait l’objet d’une collaboration avec l’ANRT.
  2. CNUM : http://cnum.cnam.fr/
  3. Medic@ : http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica.htm
  4. « Une anamorphose est une déformation réversible d’une image à l’aide d’un système optique − tel un miroir courbe − ou un procédé mathématique » (Wikipédia).
  5. LABibliothèque : http://inforum.univ-lille3.fr/2014/03/labibliotheque-un-projet-dexperimentation-sur-les-usages-du-numerique.
  6. lien : http://studiomatic.fr.

by Isabelle Westeel at July 24, 2014 08:17 AM

Lorraine (Sport)

Devenir garçon, devenir fille

sciences-humaines-261-2014La poupée pour les filles et le camion pour les garçons, est-ce naturel ou culturel ? Voilà comment on a longtemps résumé les débats autour des différences de sexe dans l’enfance. Une vision que les récentes et virulentes polémiques autour de la lutte contre les stéréotypes à l’école ont malheureusement contribué à renforcer, quitte à brouiller les enjeux du débat.

 

 

 

SOMMAIRE DU DOSSIER

Xavier Molénat. Sortir de la confusion

Jean-François Dortier. Cinq questions sur le sexe, le genre, et ceux qui les étudient

La construction de l’identité sexuée. Points de repère

Céline Mouzon. L’invention des trans’

Nicolas Journet. Les traditions du « troisième sexe »

Nicolas Journet. Enfances d’ailleurs

Martine Fournier. La mixité scolaire remise en débat

Lucien Fauvernier. Les jouets ont-ils un sexe ?

Céline Bagault. Danse ou football ?

Devenir garçon, devenir fille. Bibliographie (accès libre)

 

 

 

 

Où trouver ce numéro ?

Bibliothèque des Sciences et techniques. Sciences humaines n° 261. 1er étage, cote PG1

by prati5 at July 24, 2014 07:39 AM

Lorraine (Développement Durable)

Transition écologique, mode d’emploi

Transition-ecologique-livre

Le changement climatique et l’épuisement des ressources provoqueront des crises toujours plus dramatiques si nous ne réagissons pas très rapidement. La bonne nouvelle, c’est que des solutions existent et qu’elles n’ont rien de punitif : elles peuvent au contraire nous permettre de vivre mieux. Engager la transition écologique, ce n’est pas proposer un simple verdissement du système actuel, c’est adopter un nouveau modèle économique et social, rompant avec la dictature du PIB.
Un modèle qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble. Qui fait la part belle au plaisir, aux liens, au temps libre. Qui permet et encourage la participation des citoyens. C’est une société plus juste et plus douce qui est ici présentée. Un « mode d’emploi » pour réconcilier le nécessaire et le souhaitable.

 

 

Où trouver ce livre ?

Bibliothèque des Sciences et techniques. 1er étage, cote 338.9 FRE

by prati5 at July 24, 2014 07:20 AM

July 23, 2014

Lorraine (Orthophonie)

Petite enfance : de l’éducation à la scolarisation

INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION« La question de l’accueil et de l’éducation des enfants de zéro à six ans est une des grandes préoccupations des gouvernements des pays de l’OCDE depuis une vingtaine d’années. L’idée selon laquelle une scolarisation précoce serait bénéfique pour leur développement et leur futur parcours scolaire est largement répandue … »

Lire la suite…  

 

 

 Petite enfance : de l’éducation à la scolarisation. Gaussel Marie (2014). Dossier de veille de l’IFÉ, n°92

 

by pierre36 at July 23, 2014 07:30 AM

Lorraine (Sport)

Sangles de suspension. Musculation et préparation physique

Les sangles de suspension ont commencé à être utilisées il y a plus de cent ans par des gymnastes et judokas pour optimiser leur entraînement. Remises au goût du jour en France en 2010, elles font partie des accessoires préférés des préparateurs physiques et coachs sportifs. [Source : 4e de couverture]

 

 

Où trouver ce livre ?

Bibliothèque des Sciences et techniques. Rez-de-chaussée, cote 613.713 POU

by prati5 at July 23, 2014 07:00 AM

Lorraine (Développement Durable)

Jean-Baptiste Fressoz, peut-on parler d’Anthropocène ?

planete-terre

Il mesure en général moins de 2 mètres et vit autour d’une centaine d’années. Son espèce actuelle n’est apparue sur Terre qu’il y a environ 200 000 ans, même si ses ancêtres remontent à quelques 7 millions d’années. Une brève présence si on la rapporte à la formation de la Terre, il y a plus de 4,6 milliards d’années et à l’apparition de la vie, il y a plus de 3 milliards d’années. Je parle, vous l’aurez reconnu, de l’homo sapiens, ou homme moderne, c’est à dire de nous. Cet homme, loin d’être le plus gros ou le plus fort des mammifères terrestres, est sans doute le plus intelligent. Grâce à cette caractéristique, sa population a augmenté régulièrement à la surface du globe pour atteindre le milliard d’individus vers 1800. Ensuite, on constate une explosion démographique. Le nombre d’être humain qui n’avait été multiplié que par quatre en 1800 ans, est multiplié par plus de 7 en 200 ans. Aujourd’hui, nous sommes 7 milliards, 239 millions et 579 000 sur Terre…

Cette explosion démographique accompagne une explosion technologique. En 1784, James Watt dépose le brevet de la machine à vapeur. S’en suit la fameuse révolution industrielle qui va transformer les modes de vie des êtres humains mais également leur environnement. Au point qu’en l’an 2000, Paul Crutzen, prix Nobel de chimie pour ses travaux sur la couche d’ozone, estime que nous avons changé d’époque géologique, passant de l’Holocène qui a débuté il y a 11 500 ans à ce qu’il baptise « Anthropocène » pour stigmatiser la nouvelle capacité de l’homme à exercer un impact d’ampleur tellurique sur la Terre. Même si les spécialistes, c’est à dire les géologues, n’ont pas encore statué sur cette appellation, le mot inventé par Paul Crutzen est devenu une sorte d’étendard adopté par de nombreux historiens, philosophes, écologues et écologistes.

Champs de sel dans la baie de San Francisco Doc Searls © via Flickr CC

 

- L’impact de l’homme sur la planète est-il comparable aux transformations géologiques qui ont été utilisées par les géologues pour caractériser les précédentes époques comme le Pléistocène ou l’Holocène ?

- Quelles transformations de la Terre peuvent justifier de parler d’une Anthopocène ?

- Faut-il faire remonter le début de cette période géologique à 1784 ou bien avant, dès l’apparition d’homo sapiens sur Terre ?

 

 

- La prise de conscience, grâce à cette notion d’Anthropocène, du pouvoir de l’homme sur son environnement peut-elle avoir un impact sur les politiques d’action, par exemple, sur le réchauffement climatique ?

- Parler d’Anthropocène est-il effet de l’anthropomorphisme caractérisé par Descartes lorsque, dès 1637, il estimait que, grâce à leur savoir, les hommes pourraient « se rendre comme maîtres et possesseurs de la nature ».

 

 

Où trouver cette émission ?

 Jean-Baptiste Fressoz, peut-on parler d’Anthropocène ? France Culture. Science publique. 13 juin 2014

by prati5 at July 23, 2014 06:25 AM

July 22, 2014

BIU Santé

Bains, bulles et beautés

Exposition à Grasse

Le pôle Pharmacie attire votre attention sur une exposition actuellement en cours au musée international de la Parfumerie (Grasse) – pour ceux de nos lecteurs qui vont passer leurs vacances dans le Sud :

« Bains, bulles et beautés »

Elle est consacrée aux pratiques du bain et de la toilette en Occident du 18e siècle à nos jours. Les collections du musée (affiches, objets, mobilier, savons…) sont complétées pour l’occasion par des prêts institutionnels ou privés.

Vous pouvez la visiter jusqu’au 30 septembre 2014.

En savoir plus

- Le site de l’exposition

- Le dossier de presse

- Contribution à l’histoire des parfums dans la ville de Grasse / Pascale Alibert ; sous la direction de J. Julien, [S.l.] , [s.n.],1990. Cote BIU Santé Pharmacie TPHA 12903.

- Le bain et le miroir : soins du corps et cosmétiques de l’Antiquité à la Renaissance : [exposition, Paris, Musée de Cluny, Ecouen, Musée national de la Renaissance, 20 mai - 21 septembre 2009 / [catalogue sous la direction d'Isabelle Bardiès-Fronty, Michèle Bimbenet-Privat et Philippe Walter], Paris. Cote BIU Santé Pharmacie 646.72 BAI.

Bains, bulles et beautés
Pour la période estivale, le Musée International de la Parfumerie propose à partir du 14 juin jusqu’au 30 septembre 2014, une exposition consacrée aux pratiques du bain et de la toilette en Occident du 18ème siècle jusqu’à nos jours.
Debut: 06/14/2014
Fin: 09/30/2014
2, Boulevard du Jeu-de-Ballon
Grasse, Provence-Alpes-Côte d'Azur
06130
FR

Cet article Bains, bulles et beautés est apparu en premier sur Bibliothèque interuniversitaire de Santé - Paris.

by biusante at July 22, 2014 02:52 PM

Lorraine (Puériculture)

Le monde des jouets et des jeux. De 0 à 12 ans

Le monde des jouets et des jeuxPrésentation de l’éditeur

Depuis l’Antiquité, les jouets et les jeux font partie du quotidien des enfants. Mais de tous ceux qui remplissent aujourd’hui les chambres et les salles de jeux, combien stimulent véritablement les enfants ? Combien se retrouvent rapidement délaissés ? Que penser des jouets éducatifs, des jouets maison et de ceux qui sont propres à un sexe en particulier ? N’est-il pas préférable, pour le développement des habiletés de l’enfant et le portefeuille de l’adulte, de savoir mieux choisir les jouets à offrir ? Ce livre souhaite redonner leurs lettres de noblesse aux jouets et aux jeux en les ramenant à leur fonction première, qui est de permettre à l’enfant de bouger, d’imaginer, de manipuler, de créer, de comprendre et d’interagir avec les autres.
Tout en énumérant les bénéfices à retirer des divers types de jouets et de jeux et en rappelant certaines consignes de sécurité, il aborde la réglementation relative à la fabrication et à la mise en marché de même que l’impact de la publicité et de la consommation sur l’enfant. Il énonce également les différents critères à considérer avant d’acheter (âges recommandés, pièges à éviter, sources d’évaluation de la qualité), fournissant ainsi des outils concrets pour effectuer les plus judicieux choix possible.

 

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC,  WS 105 FER

by lintz6 at July 22, 2014 09:00 AM

Paris 4

Moi, Auguste, empereur de Rome

aug

 

 A  l’occasion du bimillénaire de la mort d’Auguste, le Grand Palais propose jusqu’au 13 juillet une grande exposition sur le premier empereur romain en collaboration avec le Musée du Louvre, l’Azienda Speciale Palaexpo – Scuderie del Quirinale et les Musei Capitolini de Rome.

300 œuvres sont exposées. Des statues, des reliefs et des fresques viennent illustrer la vie à l’époque d’Auguste et particulièrement l’image qu’il voulait imposer de lui-même à Rome et dans les provinces, l’image d’un pouvoir stable et généreux annonçant le début d’un nouvel âge d’or.

On retrouve aussi de nombreux objets de la vie quotidienne comme de l’argenterie, de la verrerie, des bijoux qui complètent ce panorama et donnent un aperçu de l’aménagement et du confort des maisons romaines.

 Le catalogue de cette exposition présente tous les objets exposés ainsi que le contexte historique et artistique du règne d’Auguste :

Auguste [Texte imprimé]   : [exposition], Paris, Grand Palais, Galeries nationales, 19 mars – 13 juillet 2014 / 1 vol. (319 p.)

 Disponible :

à la bibliothèque Clignancourt : 1 Arts, Musicologie   – 709.37 AUG

à la bibliothèque Michelet : Salle de lecture   – 709.015 AUG

à la bibliothèque Serpente 709.37 aug.

by Marie-Alix Massa at July 22, 2014 08:09 AM

Reims

Quoi de neuf en médecine en 2014 ?

Quoi de neuf en médecine en 2014 ?

Nouvelles revues électroniques, nouveaux ouvrages de spécialité ou manuels de préparation aux concours, retrouvez les billets de l'année consacrés aux nouvelles acquisitions de la BU du pôle Santé.     La trousse électronique du pharmacien ! -janvier Toutes les ressources en ligne pour les étudiants en pharmacie   Quoi de neuf en gynéco ?

by bremon01 at July 22, 2014 08:00 AM

Lorraine (Sport)

Colloque international sur l’arbitrage. Clermont-Ferrand.22-24 septembre 2014

arbitre-imageLe PERF Arbitrage organise la première conférence internationale sur l’arbitrage sportif.

En dépit de leur importance dans le sport, les arbitres n’ont reçu que peu d’attention scientifique avant les années 2000. Depuis, les recherches sur le stress, la prise de décision et le jugement, la communication ou encore la performance physique se sont multipliées. L’arbitrage sportif devient progressivement un domaine scientifique à part entière (Dosseville & Garncarzyk, 2007 ; Dosseville, Laborde, sous presse). Toutefois, une analyse de citation révèle une très faible connectivité entre les différentes études (Hancock, Rix-Lièvre, Côté, sous presse).

L’objectif de ce colloque est donc de créer un espace d’échange entre les chercheurs investissant ce domaine et de constituer un réseau scientifique international afin d’accompagner l’arbitrage sportif dans les défis qu’il doit relever.

 

 

En savoir plus :

Date 22-24 septembre 2014

Lieu : Clermont-Ferrand

Contact : perf.arbitrage@univ-bpclermont.fr

by prati5 at July 22, 2014 07:21 AM

Lorraine (Développement Durable)

Quand le nickel calédonien fait boom, la nature fait grise mine

Terra-eco-revue

Deuxième réserve mondiale de minerai vert, l’archipel français est à l’aube d’une explosion de son extraction qui menacera son incroyable biodiversité… Les industriels eux, assurent préserver l’environnement ! Greenwashing d’un genre nouveau ? [Source : chapeau de l'article]

 

 

Où trouver cet article ?

Bibliothèque des Sciences et techniques. 2e étage, Terra eco n° 59, cote PA 244

by prati5 at July 22, 2014 07:16 AM

July 21, 2014

Reims

Der des Ders

Der des Ders

  Dans ce dernier billet consacré au Centenaire de la Première Guerre mondiale, nous avons sélectionné pour vous des ressources utiles pour participer aux nombreux événements commémoratifs organisés cet été dans la région. Expositions, randonnées, conférences, ateliers, visites de monuments et musées (notamment celui du Fort de la Pompelle, ré-ouvert depuis peu), abordez l'histoire sous différentes formes.  Un guide à télécharger  :

by Claire Leveque at July 21, 2014 10:00 AM

Grenoble - SICD2

Un Japon mémorable

L’Asie, et plus particulièrement le Japon, ont intrigué depuis  longtemps les Européens. Fermé à tout contact étranger depuis les années 1640, le Japon (nommé Cipango ou Gipangi du temps de Marco Polo) n’en a que plus fasciné les contemporains. Les écrits, souvent le fait de missionnaires et de jésuites, ont commencé à faire connaitre l’archipel japonais dès le XVIème siècle.

Partie 1. Frontispice : Ambassade de la Compagnie des Indes Orientales au Japon. Personnages et dignitaires japonais, richesses du Japon, émissaires Hollandais.

Partie 1. Frontispice : Ambassade de la Compagnie des Indes Orientales au Japon. Personnages et dignitaires japonais, richesses du Japon, émissaires Hollandais. BU Droit-Lettres, réserve, A576.

Il se trouve que la Bibliothèque universitaire Droit-Lettres de Grenoble possède un ouvrage des plus intéressants, datant de 1680, et qui a fait et continue à faire référence auprès des spécialistes du Japon de cette période. Ce livre s’intitule Ambassades mémorables de la Compagnie des Indes orientales des Provinces Unies vers l’Empereur du Japon. L’auteur en est Arnoldus Montanus (forme latinisée d’Arnoldus Van den Berg), pasteur hollandais né en 1625 à Amsterdam et mort en 1683. Auparavant  il avait publié quelques ouvrages sur l’histoire maritime de son pays mais c’est celui-ci qui lui a valu une certaine notoriété. Le volume que nous possédons est la traduction française de la 1ère édition flamande datant de 1669 (Gedenkwaerdige gesantschaffen der Oostindische Maetschappy in ‘t vereenigde Nederland aen de kaisaren van Japan). Il a été publié à Amsterdam, chez Jacob de Meurs.

Arnoldus Montanus écrivit son ouvrage sur le Japon en se basant sur les lettres et les rapports de missionnaires jésuites, sur le récit de l’ambassade d’Andries Frisius auprès du shogun en 1649, et sur ceux des directeurs du comptoir hollandais de Nagasaki, Zacharias Wagenaar et Hendrick Indijk, en 1656 et 1658. C’est pourquoi il est divisé en deux parties. Il y eut bien évidemment d’autres ouvrages sur le Japon édités en Europe avant 1669, mais celui-ci est l’un des plus complets et des plus richement illustrés.

 

Un monde fermé et lointain
La route d'Osacca à Iédo. La mer du Sud. La mer de Corée. Route de Nangasacqui à Osacca.

Fig. 1 : Partie 1. Carte dépl. p.1 : La route d’Osacca à Iédo. La mer du Sud. La mer de Corée. Route de Nangasacqui à Osacca

 

Les Ambassades mémorables décrivent en détail l’histoire du Japon depuis sa découverte – vers 1543 par les Portugais, qui établirent des routes maritimes nouvelles, bientôt également empruntées par les Espagnols, les Hollandais, les Britanniques pour le commerce (fig. 1) – jusqu’à l’histoire contemporaine. A la période où fut rédigé l’ouvrage, le Japon est dirigé par la dynastie du shogunat Tokugawa (1603-1867) sous le contrôle de l’empereur Satohito qui régna de 1663 à 1687. En 1669, c’était Ietsuna Tokugawa qui était le quatrième shogun (1651-1680). C’est ce qu’on désigne sous le nom d’époque d’Edo.

 

Partie 1. Pl. dépl. page 50 : Comptoir de la Compagnie des Indes Orientales dans l'île de Disma. Nagasaki.

Partie 1. Pl. dépl. page 50 : Comptoir de la Compagnie des Indes Orientales dans l’île de Disma. Nagasaki.

 

Au XVIIème siècle, les Hollandais développèrent un monopole sur le commerce avec le Japon : la compagnie hollandaise des Indes Orientales appelée aussi VOC (Vereenigde Oost Indische Compagnie) avait une relation privilégiée avec le Japon puisque à partir de 1635, avec l’introduction des lois isolationnistes (Sakoku), la Hollande demeura le seul pays autorisé à commercer avec la Japon, au détriment des espagnols et des portugais. Les échanges commerciaux se limitaient pour les Hollandais aux draps de Hollandes, soierie, montres, lunettes, miroirs, verrerie et mais aussi quelques épices asiatiques. Les Japonais vendaient en échange soie, porcelaine, papier, saké, cuivre en barres. Au fur et à mesure, les chrétiens, puis les étrangers furent bannis du territoire. Les commerçants, en nombre très limité, étaient basés sur l’île artificielle de Dejima, dans la baie de Nagasaki. Leur activités était étroitement surveillées et contrôlées. Un ou deux navires par an était autorisé à sortir de la baie, et seul l’ambassadeur de la Compagnie faisait une sortie par an à Yédo pour saluer le Shogun (fig.). Peu à peu, le Japon se ferma aux influences extérieures. Cet isolement durera jusqu’au milieu du XIXème siècle, avec toutefois des souplesses concernant notamment la circulation des ouvrages venus de Hollande et traduits en japonais. Cette mesure, appelée Rangaku (littéralement « Etudes hollandaises ») permit pendant cette période aux intellectuels japonais de se tenir au courant des avancées technologiques de l’Europe touchant beaucoup de domaines (médecine, sciences, etc.).

Une vision du Japon du XVIIème siècle

L’édition française de cet ouvrage est très richement illustrée, avec son titre-frontispice, sa carte gravée dépliante, 70 figures gravées dans le texte, 2 plans gravés à double page, et 23 vues gravées doubles ou dépliantes.

Elle donne à voir les paysages du Japon du XVIIème siècle, notamment sur de remarquables gravures dépliantes :

Partie 1. Pl. dépl. page 98 : Vue de la ville d'Iédo (Tokyo)

Partie 1. Pl. dépl. page 98 : Vue de la ville d’Iédo (Tokyo)

 

… mais aussi les catastrophes naturelles qui affectent régulièrement le pays, tels que le tremblement de terre de Tokyo (fig. 4) ou l’éruption du Siurpurama (fig. 5)…

Partie 2. Pl. dépl. page 24 : Tremblement de terre à Jedo

Partie 2. Pl. dépl. page 24 : Tremblement de terre à Jedo

Partie 2. Pl. dépl. page 112 : Éruption volcanique du Siurpurama

Partie 2. Pl. dépl. page 112 : Éruption volcanique du Siurpurama

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage dresse aussi un tableau de la société japonaise

Partie 1. Pl. page 54 : Habits des femmes de qualité japonaises

Partie 1. Pl. page 54 : Habits des femmes de qualité japonaises

Uniformes et armes des militaires japonais

Partie 1. Pl. page 60 : Uniformes et armes des militaires japonais

Partie 1. Pl. page 77 : Paysans japonais

Partie 1. Pl. page 77 : Paysans japonais

 

 

 

 

 

 

 

 

Il décrit la religion, aussi bien la religion autochtone

Partie 1. Pl. dépl. page 102 : Temple aux mille idoles, Miaco, Japon

Partie 1. Pl. dépl. page 102 : Temple aux mille idoles, Miaco, Japon

Partie 1. Pl. page 134 : Statue du Dieu Canon, Japon

Partie 1. Pl. page 134 : Statue du Dieu Canon, Japon

 

 

 

 

 

 

 

 

… que la religion catholique

Partie 2. Pl. page 43 : les Ambassadeurs hollandais devant les Ministres de l'Empereur du Japon en compagnie de quatre Jésuites qui viennent d'être torturés (détail)

Partie 2. Pl. page 43 : les Ambassadeurs hollandais devant les Ministres de l’Empereur du Japon en compagnie de quatre Jésuites qui viennent d’être torturés (détail)

 

 

Installés au Japon vers 1550, avec pour mission de christianiser le pays, les Jésuites furent à l’origine de nombreuses conversions tout au long de la seconde moitié du XVIème siècle. Craignant une expansion des pouvoirs européens au Japon, le shogunat Tokugawa interdit le christianisme sur ses terres en 1614, et de nombreux chrétiens furent torturés (fig.) ou massacrés en masse.

Partie 1. Pl. dépl. page 198 : Supplices des chrétiens à Singoc, Japon

Partie 1. Pl. dépl. page 198 : Supplices des chrétiens à Singoc, Japon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il évoque plus largement les rites sociaux, mariages, funérailles…

Partie 1. Pl. page 114 : Funérailles au Japon

Partie 1. Pl. page 114 : Funérailles au Japon

Partie 2. Pl. dépl. page 80 : Cérémonie de mariage

Partie 2. Pl. dépl. page 80 : Cérémonie de mariage

Partie 2. Pl. dépl. page 80 : Cérémonie de mariage

Partie 2. Pl. dépl. page 80 : Cérémonie de mariage

 

 

 

 

 

 

 

… mais aussi des traditions plus étrangères aux Européens : on y trouve par exemple une des premières représentations occidentales d’un Seppuku, ce suicide rituel par éventration (fig.).

Partie 1. Pl. page 83 : Japonais se faisant hara-kiri

Partie 1. Pl. page 83 : Japonais se faisant hara-kiri

Pour aller plus loin…

En rayon à la BU Droit-Lettres

Philippe Haudrère, Gérard Le Bouëdec, Les Compagnies des Indes. Rennes : Ed. Ouest-France, DL 2011. BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 909.08 HAUD.

René Favier, Les Européens et les Indes orientales au XVIIIe siècle  : aspects maritimes, commerciaux et coloniaux. Gap ; Paris : Ophrys, DL 1997. BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 909.7 FAVI.

Xavier de Castro (éd.), La découverte du Japon par les Européens (1543-1551). Paris : Ed. Chandeigne, 2013. BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 952 DECO.

Pierre-François Souyri, Nouvelle histoire du Japon. Paris : Perrin, cop. 2010.  BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 952 SOUY.

Augustin Berque (dir.), Dictionnaire de la civilisation japonaise. [Paris] : Hazan, impr. 1994. BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 952 DICT.

Philippe Pelletier, La Japonésie: géopolitique et géographie historique de la surinsularité au Japon. Paris : CNRS éd, 1997. BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 915.2 PELL.

Voltaire, Essai sur les mœurs et l’esprit des nations et sur les principaux faits de l’histoire depuis Charlemagne jusqu’à Louis XIII. Paris : Bordas, 1990. – 2 vol. BU Droit-Lettres, salle Sciences Humaines, 320.092 VOLT. [en particulier le volume II, chapitres  CXLII (Du Japon) et CXCVI (Du Japon au XVIIe siècle, et de l’extinction de la religion chrétienne en ce pays)].

Claude Lévi-Strauss, L’autre face de la lune : écrits sur le Japon. Paris : Éd. du Seuil, 2011. BU Droit-Lettres, salle Sciences Sociales, 306 LEVI aut.

Roland Barthes, L’empire des signes. Genève ; [Paris] : A. Skira, cop. 1970. BU Droit-Lettres, salle Langues et Littératures, 84/8 BART emp.

En ligne

La version numérisée mise en ligne sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k95928w de l’exemplaire de la BnF.

Bruno Dubois, Réalité et imaginaire, le Japon vu par le XVIIIe siècle français. Université de Bourgogne, 2012. Thèse en ligne sur TEL.

J. A. G. Roberts, « Not the Least Deserving. The Philosophes and the Religions of Japan », in Monumenta NipponicaVol. 44, No. 2, 1989. En ligne sur Jstor [sur authentification].

 

Crédits photo : SID2  - Laurent Roy

by L'équipe du blog at July 21, 2014 08:59 AM

Lorraine (Sport)

Les relations entre collectivités locales et clubs sportifs

Les relations entre clubs et collectivités sont à géométrie variable. En général, les clubs ont des relations étroites avec les communes et, de plus en plus fréquemment, avec les EPCI, le département et la région. Cet ouvrage est construit autour des trois formes de soutien aux clubs les plus répandues (équipement et matériel, personnel, financement) et répond aux principales questions des responsables des sports des collectivités et des dirigeants de clubs sportifs.
Quel est le fondement de l’attribution des subventions ? Faut-il procéder à des mises en concurrence ? Peut-on contractualiser directement sur des missions d’intérêt général ? Peut-on mettre gratuitement des équipements à disposition des associations, dans quels cas faut-il leur faire payer une redevance ? Qu’en est-il pour les agents ? À toutes ces questions, et à bien d’autres, cet ouvrage répond de façon simple et précise, pour une mise en oeuvre sereine des partenariats. Sur chacun des thèmes, le cas des clubs professionnels est également développé. [Source : 4e de couverture]

 

 

Où trouver ce livre ?

Bibliothèque des Sciences et techniques. Rez-de-chaussée, cote 796.06 BAY

by prati5 at July 21, 2014 07:36 AM

Lorraine (Développement Durable)

Chimie et transports : vers des transports décarbonés

chimie-et-transports-livre

À en juger par le succès que rencontrent à chacune de leurs éditions, le salon de l’automobile, le salon de l’aéronautique du Bourget ou les nombreuses expositions organisées sur les transports, cet ouvrage concernera des lecteurs de tous âges et d’occupations variées. La voiture surtout, mais aussi les transports en commun et le transport aérien, ont pris une telle place dans nos existences que les perspectives de crise ouvertes par la question de l’énergie sont causes de vives préoccupations chez tous les citoyens et toutes les collectivités.

Des efforts de recherche très importants et variés sont consacrés par de nombreux acteurs, publics et privés, pour découvrir et mettre au point des réponses techniques aux transformations imposées par la raréfaction et le renchérissement de l’énergie, et par la demande sociale en matière de développement durable. Les thèmes explicités dans cet ouvrage ont pour une bonne part trait aux moyens d’économiser l’énergie : nouveaux matériaux pour alléger les structures, mise au point de carburants plus efficaces et moins polluants, développement de batteries pour la propulsion électrique. Chaque fois, le rôle central de la chimie apparaît et illustre la vigueur et la fécondité de la science et de la technologie chimiques. La place des transports, non pas comme un simple utilisateur d’énergie, mais comme un acteur participant – par exemple par ses capacités de stockage – à la gestion de la question énergétique ou – par exemple en « recréant » de façon nouvelle cette « route » qui est depuis toujours la base de nos campagnes – à l’aménagement de nos territoires.

Exposés par des professionnels de l’industrie ou de la recherche publique, concrets et actifs sur ces sujets, ce livre fera progresser les lecteurs qui disposent d’une formation scolaire de base en matière scientifique et leur facilitera la compréhension du monde de demain. [Source : 4e de couverture]

 

 

 

Où trouver ce livre ?

Bibliothèque des Sciences et techniques. Rez-de-chaussée, cote 629.04 CHI

by prati5 at July 21, 2014 07:16 AM

July 18, 2014

BIU Santé

Fermeture prochaine du pôle Pharmacie

Attention, plus qu’une semaine pour profiter de la bibliothèque du pôle Pharmacie.

À partir du vendredi 25 juillet 18h, la bibliothèque de Pharmacie (4, avenue de l’Observatoire) sera fermée pour quelques jours. La salle Dorveaux rouvrira le lundi 18 août à 10h (horaires réduits, 10h-18h du lundi au vendredi, jusqu’au 29 août, et pas d’ouverture les samedis en juillet et août).

Il vous reste encore une semaine pour profiter des prêts-vacances : les ouvrages empruntés avant la fermeture seront à rendre entre le 2 et le 15 septembre.

Salle DorveauxDu côté de la bibliothèque de Médecine (12, rue de l’École-de-Médecine), pas de fermeture estivale, mais passage en horaires réduits entre le 4 et le 14 août (10h-18h). Le service d’histoire sera également fermé pendant ces deux semaines. Pas d’ouverture le samedi durant le mois d’août (ainsi que le 15 août).

Le service Reproductions et Prêt entre bibliothèques (PEB/ILL) demeure ouvert tout l’été (les demandes du pôle Pharmacie seront prises en charge par le pôle Médecine dans la mesure où les documents se trouvent également au pôle Médecine).

Le service de questions-réponses BIUMInfo reste aussi ouvert tout l’été.

Retrouvez également les horaires et fermetures des autres bibliothèques médicales d’Île-de-France en cliquant ici.

D’ici la rentrée universitaire, toute l’équipe de la BIU Santé vous souhaite de bonnes vacances !

Cet article Fermeture prochaine du pôle Pharmacie est apparu en premier sur Bibliothèque interuniversitaire de Santé - Paris.

by biusante at July 18, 2014 01:05 PM

Paris 4

Les Bibliothèques de Paris-Sorbonne vous souhaitent de bonnes vacances

Après une saison pleine d’aventures, où nous avons eu le plaisir de faire un tour dans les expositions de l’année, d’apprendre à utiliser les photocopieurs des bibliothèques, de relayer les outils de recherche à disposition, et de nous égarer dans le passé des bâtiments que nous occupons, il est temps de vous souhaiter à tous et à tous de très bonnes vacances.

Bonnes vacancesVoici les dates de fermeture (et de réouverture) des bibliothèques de Paris-Sorbonne pour cet été :

Bibliothèque Clignancourt : 25 juillet – 18 août

Bibliothèque Malesherbes : 25 juillet – 25 août

Bibliothèque Michelet : 25 juillet – 25 août

Bibliothèque Serpente : 25 juillet – 1er septembre

Bibliothèque Marcel Bataillon : 25 juillet- 25 août

Bibliothèque du CELSA : 18 juillet – 25 août

Bibliothèque de l’ESPE : 24 juillet – 20 août

Vos bibliothécaires partent se reposer pour mieux vous accueillir en septembre, mais retrouvez cet été sur le blog tous les mercredis une sélection de nos meilleurs articles !

Illustration :Plage par Nitram de Lyon, via Flickr. CC BY-NC-SA 2.0

by Laurence Jonard at July 18, 2014 01:00 PM